Découvrez l’éco prêt

Créé le

En vue de réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement a décidé d’instaurer de nouveaux dispositifs visant à sensibiliser les populations face à ce constat écologique désastreux.

Ces dispositifs se présentent sous différentes formes, telles que le crédit d’impôts et l’éco prêt à taux zéro, tous deux attribués sans condition de ressources et permettant la réalisation de travaux de rénovation énergétique de votre habitat.

Crédit d’impôts, éco prêt à taux zéro … Autant de solutions pour vous permettre de réaliser de réelles économies tout en adoptant une démarche écocitoyenne respectueuse de l’environnement.

 

L’éco prêt à taux zéro : pour qui ? Pour quoi ?

L’attribution de l’éco prêt à taux zéro n’est envisageable que sous certaines conditions.

S’agissant uniquement de votre résidence principale, celle-ci doit impérativement avoir été construite et achevée avant le 1er janvier 1990, que vous l’occupiez personnellement ou que votre bien soit destiné à la location. Sachez qu’un seul éco prêt est attribué par logement et qu’il ne vous sera accordé que jusqu’au 31 décembre 2015.

Dans le cadre de l’obtention de l’éco prêt à taux zéro, vous devrez obligatoirement faire appel à une entreprise labellisée RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour la réalisation de vos travaux visant l’amélioration de la performance énergétique.

L’éco prêt à taux zéro vise à financer les travaux suivants :

  • Les travaux d’isolation thermique performants des toitures
  • Les travaux d’isolation thermique performants des murs donnant sur l’extérieur
  • Les travaux d’isolation thermique performants des parois vitrées et des portes donnant sur l’extérieur
  • Les travaux d’installation, de régulation ou de remplacement de système de chauffage, le cas échéant associés à des systèmes de ventilation économiques et performants, ou de production d’eau chaude sanitaire performants
  • Les travaux d’installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Les travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • Les travaux permettant au logement d’atteindre un seuil minimal de performance énergétique global déterminé par une étude thermique réalisée par un bureau d’étude thermique
  • Les travaux de réhabilitation de systèmes d’assainissement non collectif par des dispositifs ne consommant pas d’énergie.

 

 

L’éco prêt à taux zéro : comment et quels avantages ?

Une fois les travaux définis et les devis s’y rapportant établis, vous devrez remettre à votre établissement de crédit un formulaire type-devis, accompagné de diverses pièces justificatives : devis mentionnant la nature et le montant des travaux, document attestant de la date d’achèvement de votre logement, justificatif précisant l’utilisation du logement (occupation personnelle ou location), dernier avis d’imposition, certificats des entreprises bénéficiant de la qualification RGE.

Après étude de votre dossier, votre établissement bancaire accordera ou non l’octroi de l’éco prêt à taux zéro.

A la fin des travaux, vous devrez remettre à votre banque un formulaire type-facturation accompagné des factures correspondantes.

Le montant maximum d’emprunt est fixé à 30 000 € par logement, et remboursable sans aucun intérêt. La durée de remboursement est échelonnée sur 10 ans, voire 15 ans en ce qui concerne la réalisation de travaux les plus lourds.

 

 

N’oubliez pas que l’obtention de l’éco prêt à taux zéro est cumulable avec d’autres aides financières, telles que le crédit d’impôts pour la transition énergétique ou l’aide à la solidarité écologique.